5
Juin
2015
0
Potelet Phospho par l'artiste LeCyKlop

L’oeil du plasticien Le Cyklop à la vente caritative d’art urbain Avoha

Vincent Bommarito, responsable de projets à Projets Plus Actions m’a contacté à propos de la seconde vente aux enchères caritative d’Art Urbain qu’il organise le 8 juin prochain au Crédit Municipal de Paris.

LA VENTE

Outre les œuvres issues de collections privées et de galeries, Vincent Bommarito a demandé à des artistes de réaliser un travail sur support papier malgache, le papier antaimoro, la vente ayant pour objectif d’assurer la régénération et la restauration forestière du Massif du Makay et de la forêt littorale de Vohibola à Madagascar.

La liste des artistes représentés lors de cette vente est longue…Avoha Street Art présente 91 lots…de JonOne, Jef Aerosol, Speedy Graphito notamment à Le Cyklop avec qui je me suis entretenue à cette occasion !

« Ulysse et Le Cyklop »

Dards par l'artiste LeCyKlop pour la vente caritative Aloha

En répondant à la demande de Vincent Bommarito, Le Cyklop, artiste plasticien, dessinateur depuis toujours, propose pour la vente un jeu de trois fléchettes sur papier Antaimoro sur support en liège reprenant son motif de prédilection, sa « touche particulière », un peu comme un logo…l’oeil avec sa coulure !

De par l’usage qu’induit le jeu de fléchettes, Le Cyklop m’explique que l’oeuvre mise à la vente pourra être altérée voire détruite tout comme l’oeil qu’il s’amuse à décliner sur des bouchons de bouteilles de vin et que l’on crève en ouvrant la bouteille !

Le Cyklop aime les jeux, il aime jouer aussi !

Selon la formule de Marcel Duchamp, « tout est art » pour Le Cyklop…il aime donner un autre sens aux objets du quotidien à l’instar du travail qu’il mène actuellement avec le collagiste JBC pour la mairie du XIVe arrondissement de Paris sur des récupérateurs de verre qu’ils s’amusent à revisiter en tête rigolote pour annoncer des journées portes ouvertes de résidences d’artistes !

« Trouver sa place dans la rue »

Potelet par l'artiste Le Cyklop RueMontm'ART

Le Cyklop a du trouver sa place dans la rue en tant qu’artiste…c’est ainsi qu’en 2007, il s’approprie les potelets anti-stationnement présents dans l’espace public en y apportant sa touche particulière, l’oeil assorti le plus souvent de sa coulure !

Directement issu de son amour des histoires, de la mythologie particulièrement, Le Cyklop a créé un personnage devenu familier aujourd’hui dans les rues de Paris.

Il est essentiel pour Le Cyklop d’inscrire son travail dans la rue car c’est dans la rue qu’il travaille jusqu’à se servir d’elle comme partie intégrante de l’oeuvre et non comme lieu d’exposition de son travail artistique…à l’image des personnages à taille réelle de Banksy ou des animaux de Space Invader !

Potelet Phospho par l'artiste LeCyKlop

You may also like

Plasticien Jo Brouillon à l'Institut Culturel Bernard Magrez lors d'un mardi culturel
Jo Brouillon, plasticien
Charriées de l'artiste plasticien Laurent Valera
Laurent Valera à la galerie MC2a / Porte 44 à Bordeaux
Installation de Laurent Valera artiste plasticien
Laurent Valera artiste plasticien

Leave a Reply