21
Nov
2015
1
Plasticien Jo Brouillon à l'Institut Culturel Bernard Magrez lors d'un mardi culturel

Jo Brouillon, plasticien

Jo Brouillon, une âme de collectionneur, celle d’un enfant collectionnant des tableaux timbres dans un musée imaginaire, le désir d’être commissaire-priseur, la pratique depuis toujours du dessin…le sujet est posé !

La présentation du travail artistique de Jo Brouillon dans la galerie des Nouveaux Talents et son intervention lors d’un mardi culturel à l’Institut Culturel Bernard Magrez m’ont incité à aller à sa rencontre dans son atelier…

Plasticien Jo Brouillon à l'Institut Culturel Bernard Magrez lors d'un mardi culturel

Jo Brouillon m’annonce immédiatement qu’il aime les séries, multiples projets au long cours qu’il mène et qui lui permettent d’être toujours dans le faire…

Il n’aime pas la passivité !

Jo brouillon est dans le plaisir de faire !

Atelier du plasticien Jo Brouillon

L’univers enfantin de Jo Brouillon

L’univers de l’enfance n’est jamais très loin dans le travail de Jo Brouillon, que ce soit dans ses séries main gauche, main droite ou main gauche main droite simultanément, la maladresse de la main gauche évoquant la maladresse d’un dessin d’enfant.

Le dessin d’enfant est encore présent dans la « confrontation » qu’il crée entre ce dernier et une oeuvre majeure de l’histoire de l’art !

N’évoque-t-il pas au détour de la conversation un projet de recueil d’histoire de l’art pour enfants ?!

Jo Brouillon s’amuse à brouiller les pistes !

Atelier du plasticien Jo Brouillon

Jo Brouillon pratique l’humour, au travers de la polysémie notamment, dans l’emploi de mot ou expression dans ses productions ayant plusieurs sens ou significations différentes.

Jo Brouillon pratique l’anamorphose, cette déformation réversible d’une « image », dans ses séries de dessins frappés comme dans ses carnets ou leporello, livre accordéon se dépliant comme un accordéon.

Mais Jo brouillon est aussi à recherche des repentirs du peintre, ces essais non retenus qu’il s’emploie à retrouver sur la toile…qui en troublent visuellement le sens !

La question du style

D’emblée Jo Brouillon me parle de style, de la question du style…de son style…de son plaisir de créer !

Jo Brouillon m’explique qu’il oscille entre « révérence » et « irrévérence »… »bousculant », « désacralisant », « recomposant »…détournant la matière première en la revisitant.

Riche de références aux oeuvres majeures de l’histoire de l’art, le style de Jo Brouillon n’est-il pas ce subtil mélange entre références et détournements…?!

Atelier du plasticien Jo Brouillon

You may also like

Charriées de l'artiste plasticien Laurent Valera
Laurent Valera à la galerie MC2a / Porte 44 à Bordeaux
Installation de Laurent Valera artiste plasticien
Laurent Valera artiste plasticien
Potelet Phospho par l'artiste LeCyKlop
L’oeil du plasticien Le Cyklop à la vente caritative d’art urbain Avoha

1 Response

Leave a Reply to PIERRE Cancel Reply